Cosy : ami ou ennemi de bébé ?

Le phénomène « bébé-cosy » prend de l’ampleur. Certaines mamans ne jurent que par cela. En course, en voiture, chez des amis … Il est pratique et peu encombrant. Cependant, que penser des cosy ?

Le problème du cosy

  •  la position est trop assise, donc le dos du bébé est trop « tassé » et comprimé
  •  la rigidité de la coque empêche le mouvement des vertèbres

Une utilisation prolongée du cosy risque de créer des pincements et des contractures dans le dos du bébé. Les pédiatres conseillent de ne pas l’utiliser plus de 2h par jour pour un bébé de 6 mois, et de pas dépasser ½ heure si le bébé a moins de 4 mois.

Bébé en voiture

En voiture, on bannit la nacelle qui :

  • ne maintient pas assez bien le bébé, et la position perpendiculaire est risquée parce qu’en cas de choc les tensions dans la tête et le buste sont très fortes et dangereuses
  • maintient le bébé en position allongée et favorise les reflux gastriques

Pas de trajets longs dans un cosy, la position n’aide pas à une bonne respiration, la cage thoracique ne peut pas s’ouvrir assez. Une étude canadienne révèle qu’il y a plus de risque de mort subite du nourrisson lorsqu’ils sont assis dans n’importe quel siège d’enfants et qu’une attention particulière doit être portée sur les cosy.

Alors, que devons-nous choisir ?

Privilégiez le cosy à la nacelle, c’est certain, cependant veillez à ne l’utiliser qu’en dépannage. Ne laissez pas bébé 2h dans un cosy pendant que vous buvez un café avec vos copines ou faites du shopping. L’idéal est d’avoir un véritable siège auto : beaucoup plus confortable pour bébé et de le laisser libre de ses mouvements en dehors de la voiture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *