Jouets toxiques

Jouets toxiques : attention danger

Noël approche à grands pas. Votre enfant a probablement commencé à feuilleter les catalogues et rêve devant les milliers de jouets proposés. Ne transformez pas ce rêve en cauchemars : découvrez les astuces pour éviter les jouets toxiques.

Attention jouets toxiques !

De nombreux jouets contiennent des substances chimiques potentiellement dangereuses. Des figurines aux poupées en passant par les jouets en bois, les déguisements et le maquillage, aucun jouet n’est épargné : métaux lourds, substances chimiques ou colorants dangereux.

Des phtalates et du formaldéhyde, ont été détectés dans les jouets en plastique, les jouets en bois et les poupées.

Jouet en bois ne signifie pas jouet sain ; on y retrouve : des substances chimiques (notamment du formaldéhyde) ou des métaux lourds.

Les grandes marques ne garantissent pas la sécurité des phtalates ont été trouvés dans de nombreux jouets « Barbie ». Des substances chimiques ont aussi été retrouvées dans les jouets Hello Kitty.

80% des coffrets de maquillage contiennent des métaux lourds.

Une liste bien longue et peu rassurante !

Jouer en sécurité

De quels jouets devrions-nous nous méfier ? Certains jouets peuvent présenter des risques d’ingestion. Des petites pièces telles que les yeux d’une peluche, de la mousse, des poils, des petits éléments en plastique peuvent devenir dangereux pour les plus petits. Vérifiez la solidité des coutures et la qualité du tissu. Méfiez-vous des piles qui doivent toujours être placées dans un boîtier et être inaccessibles aux enfants. Attention aux jouets anciens, ce ne sont pas des jouets « sécurisés », ils ne sont pas à mettre entre les mains de tous les enfants. Chaque enfant est différent et évolue à son rythme, cependant respectez les conseils d’âge donnés par les fabricants, ce sont souvent de bons repères. Enfin, la surveillance reste la meilleure des sécurités, l’enfant doit aussi être confronté au danger afin d’en prendre conscience et de devenir autonome : casser un verre en votre présence ce n’est pas grave, il faut bien qu’il apprenne un jour que le verre casse. En ce qui concerne les jouets, nous sommes dans le même mécanisme : ce n’est pas laisser l’enfant de 2 ans découvrir les billes qui sera dangereux, c’est de le faire sans votre présence et de laisser à sa portée des objets potentiellement dangereux alors qu’il n’est pas « prêt ».

Quelles valeurs souhaitez-vous véhiculer à votre enfant ?

Jouer fait parti de l’éducation, mais êtes-vous certains de transmettre des informations qui correspondent à vos convictions ?

Transmettre des principes à l’opposé de vos convictions : un langage familier, voire vulgaire, un mode de vie, … Nous n’y pensons jamais mais parfois il est bon de visionner un dvd ou de lire une histoire avant de les partager avec vos enfants. Cela évitera les mauvaises surprises, telles que : votre enfant qui répète « le prince, c’est un beau gosse » (le corbeau dans Rebelle, version française). A vous de juger ce que vous tolérez ou non.

Créer des futurs consommateurs ? Pâte à modeler junkfood, liste de courses avec des marques connues, …

Ou encore créer une future Barbie Superstar ? La poupée Barbie freinerait l’ambition de carrière professionnelle, favoriserait l’anorexie, les complexes et la timidité. Nous l’avons compris, d’après les laboratoires de psychologie, elle serait responsable de nombreux maux. De nombreuses études sont en cours, en attendant des certitudes, il serait d’usage d’appliquer un principe de précaution et de ne pas rendre ce jouet exclusif dans le jeu de la petite fille. La poupée, en général, participe à la construction subjective de l’enfant, est un rituel de passage et un révélateur « d’Oedipe », choisissez-la bien.

Conçues pour diffuser la mode, assurer l’identification régionale ou ethnique, elles reflètent un monde sécularisé dont elles suivent les mutations sociales et techniques. Réceptacles de symboles désaffectés, elles retrouvent néanmoins toute une symbolique à l’œuvre dans la socialisation de l’enfant et la création artistique. Leur langage multiple garde toujours une orientation primordiale, celle de servir d’intermédiaire significatif entre deux mondes. Objets hybrides entre le vrai et le simulacre, l’animé et l’inanimé, le jouet et le fétiche, le sacré et le profane, les poupées ne se livrent que dans l’ambiguïté de leur nature, de leurs fonctions et de leurs pouvoirs, Lusardy 2006.

Offrir un jouet à votre enfant, fabriqué par un autre enfant du même âge que le vôtre ? …

Quel jouet choisir ?

  • Choisir de préférence des poupées en tissu ou en coton bio
  • Eviter les jouets avec des composants électroniques qui peuvent parfois contenir de nombreuses substances toxiques.
  • Eviter les poupées miniatures et les cadeaux publicitaires
  • Opter pour les labels FSC et PEFC pour les jouets en bois. Privilégiez les jouets en bois sans vernis
  • Rechercher les indications « sans PVC » et « sans phtalates »
  • Aérer les produits neufs en PVC au moins deux jours avant utilisation
  • Ne pas acheter de jouets parfumés
  • Choisir des peluches en fibres naturelles ou bio
  • Repérer le label CE et de préférence le label Oeko-tex
  • Inspecter le jouet avant utilisation
  • Choisir les labels GS et SpielGut

animal-puppet-unicorn

Noël, anniversaire, ou simple plaisir ponctuel … Faire plaisir à ses enfants est un véritable bonheur pour les parents. Cependant, prenez en considération que certains jouets peuvent nuire à leur santé et que, parallèlement, tous participent à leur construction subjective.

Une réflexion au sujet de « Jouets toxiques : attention danger »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *