Lange : mal-aimé des couches lavables

Les langes sont la bête noire des mamans « nature ». Souvent critiqués, les langes sont rejetés par la plupart des mamans et vendeurs de couches lavables. Est-ce bien justifié ?

Je suis un lange : aimez-moi !

Jugés peu efficaces, peu pratiques, obsolètes, on ne cesse de nous rappeler que les langes étaient utilisés par nos grand-mères qui devaient les faire bouillir dans une grosse marmite au milieu de leur cuisine et que cette époque est révolue. Oui, cette époque est révolue ! Aujourd’hui, nous avons des machines à laver, des snappis pour remplacer la « dangereuse » épingle à nourrice et des culottes de protection efficaces qui remplacent le triangle de plastique utilisé il y a 40 ans. Le lange n’est pas à bannir, au contraire, il a fait ses preuves à travers le temps et a prouvé son efficacité depuis.

Un lange, c’est quoi ?

Un morceau de tissu utilisé comme bavoir, plan à langer, appui-tête, doudou … mais aussi comme couche lavable. Les langes sont absorbants et se plient de diverses façons pour former une couche.

Il existe de nombreux modèles de nos jours :

  • les langes à nouer onappy-lange-a-nouer
  • les langes prépliés onappy-lange-préplié
  • les langes carrés dits « traditionnels » qui existent en 2 formats 70×70 ou 80×80 onappy-lange-coton-bio

Comment choisir ses langes ?

Les langes à nouer sont très jolis mais ont le défaut de ne pas toujours être adaptés à la morphologie de l’enfant. A la naissance ou lorsque l’enfant est plus grand (à partir de un an), ils ne sont parfois pas ajustés à l’enfant, font un effet gros popotins, le nœud (bien que peu imposant) peut être visible et créer une épaisseur sous les vêtements ; enfin, ils peuvent entrebâiller au niveau des cuisses. De ce fait, vous pouvez avoir des fuites, de quoi décourager les nouvelles utilisatrices de couches lavables. L’utilisation d’un insert en complément est quasi systématique. Aussi, il est préférable d’utiliser essentiellement des culottes en laine avec ce type de langes ; or, certaines mamans considèrent l’entretien de ces culottes de protection en laine relativement contraignant. Parallèlement, il se peut que lors du lavage les liens s’emmêlent : contrainte ou pas à vous de juger. Pourtant, ils ne sont pas à proscrire pour autant. Vous pouvez les tester sur votre enfant sans souci, ce sont des langes très doux : à vous de juger si cette solution est adaptée à votre bébé et à vos besoins.

Les langes prépliés, pour leur part, peuvent être vraiment efficaces ou à l’inverse une vraie catastrophe. Cela n’est pas due à la technique mais plutôt à la matière, au type de tissage ou à l’épaisseur. Nous avons vu ces dernières années de nombreux langes prépliés sur le marché, cependant tous ne sont pas efficaces. Nous pouvons aussi leur reprocher leur effet « gros popotin » Ces langes sont souvent à l’origine des conclusions un peu hâtives sur les langes en général. Pourtant, en choisissant une bonne matière et un système de fixation efficace tel que le snappi vous pouvez trouver leur utilisation très pratiques : c’est le système choisi aux Etats-Unis et en Angleterre.

Les « vrais » langes (langes carrés) sont très efficaces. Pourquoi ? Parce que c’est un lange qui est toujours parfaitement adapté à votre enfant, il épouse parfaitement les formes de votre enfant dès la naissance et sans faire effet « gros popotin », une fois posé sur l’enfant c’est un lange qui ne bougera pas même si votre enfant commence à marcher. Choisissez de préférence un lange en coton (bio) avec tissage double trame. Le format 80×80 cm est plus pratique, il vous suivra jusqu’à la propreté de l’enfant. Cependant si votre enfant est prématuré ou a un petit poids de naissance vous pouvez investir dans les langes 70×70 cm mais ce n’est pas obligatoire. Vous pouvez utiliser tous les types de culottes de protection. C’est un lange à plier « intégralement », une fois la technique de pliage maitrisée cela prend seulement 5 secondes : on aime ou on n’aime pas

Préjugés et avantages :

De nombreux préjugés demeurent autour des langes. On leur reproche :

  • D’être peu absorbant : or il s’agit souvent de coton, soit une des matières les plus        absorbantes pour les couches lavables.
  • De fuir : pourtant il est souvent question de choisir le bon lange et de l’ajuster sur l’enfant comme il le faut. Une fois bien plié et positionner, le lange ne fuira pas plus que les autres couches lavables ou même jetables.
  •  D’être peu esthétique : ce point est purement subjectif, tout dépend si l’on aime le côté « vintage » des langes. A savoir, la mode « vintage » fait son retour et utiliser des langes ne renvoie plus du tout à une image année 50 mais plutôt à un côté original qui permet à la maman de se « démarquer ».

Avantages des langes :

  • C’est de loin la solution la plus économique ! Pour être tranquille, vous aurez besoin de 20 langes et de 9 ou 12 culottes de protection (3 ou 4 par taille) jusqu’à la propreté, soit un budget moyen de : 150 à 250€. Vous pouvez réutilisez les langes pour plusieurs enfants, ils ne seront pas usés. Les langes carrés peuvent mêmes être gardés durant des décennies contrairement à certaines couches lavables qui se mettent au compost au bout de 250 lavages !
  •  Au niveau écologique, il n’y a pas plus compétitif que le lange. Le lange est la plus écologique des couches lavables. Vous pouvez le composter intégralement, pas besoin de retirer les   pressions ou scratch avant compostage, la nature agit seule. Associé à des culottes de protection en laine, vous serez au top du change écologique !
  •  Il n’y a aucun risque pour l’enfant question santé. Choisissez le lange en coton bio, vous  n’aurez pas de risque allergique comme cela peu arriver avec certaines matière microfibre   (exemple : microfibre traitées et sans label Oekotex ou Gots). Le lange reste doux (et même très moelleux si vous choisissez de le passer au sèche-linge).
  • Ils ne prennent peu de place. Vous pouvez facilement les ranger, vous pouvez mettre 6/7 langes dans un sac à couches lavables sales contre 3 TE1 ou couches lavables classiques (pratique pour le transport en sortie). Ils ne prennent pas de place dans la machine. Essayez de laver votre consommation hebdomadaire de couches lavables classiques en une fois, ce ne sera pas possible ; avec les langes : oui !

Comment plier ses langes ?

Ci-dessous : exemple du pliage du lange carré

Adaptez le pliage du lange en fonction de son poids et de sa morphologie. Il existe plusieurs types de pliages, je vais vous en présenter deux :

Durant les premiers mois le pliage ci-dessous sera parfaitement adapté. onappy-pliage-lange-triangle

Combien de temps pouvez-vous pliez le lange ainsi ? Cela reste aléatoire et dépend, encore une fois, du poids et de la morphologie de votre bébé. A priori, à titre de repère, vous changerez de pliage vers le 8e mois. Si vous avez des fuites, cela peut être un signe qu’il est temps de changer de pliage du lange.

Dès que bébé aura grandi, modifiez le pliage du lange comme ci-dessousonappy-pliage-lange-trapèze

Les langes sont écologiques, économiques et préservent la santé de votre bébé. Oubliez le discours négatif qui tourne autour de ce mode de change et testez par vous-même : vous découvrirez l’efficacité et les nombreux avantages de ces couches lavables ! Maintenant, que vous avez tous ces éléments, considérez avec prudence les avis négatifs de certaines mamans et de vendeurs de couches lavables. Souvent, les langes ont été mal choisis ou mal utilisés ou encore cela peut être un coup marketing dans lequel on cherche à vous vendre un unique produit … Il appartient aux parents de juger de l’efficacité d’une couche lavable, ce qui convient à certains parents ne convient pas à d’autres et réciproquement.

10 réflexions au sujet de « Lange : mal-aimé des couches lavables »

  1. Cindy

    mes 3 enfants ont portés (et en portent encore pour 2 d’entre eux) des couches lavables. J’ai eu l’occasion de tester les 3 types de langes.
    En ce qui concerne les langes à nouer, j’ai utilisé des disana avec un insert en coton bio flanelle de la même marque. J’aime beaucoup par contre cela fait un sac de noeud dans la machine à laver (pourtant je noue les ficelles avant lavages pour éviter le problème) et donc un vrai casse tête au moment de tout mettre à sécher. Le temps de séchage est très rapide
    Pour ce qui est des prépliés, j’ai un pack de Bambino mio .Je les ai utilisés quand mon 2 éme enfant allait chez la nounou. Je les préparai comme des TE1 (une culotte+ un lange) donc pas de manip pour elle. A la maison je ne changeait la culotte que quand il fallait. Je n’ai jamais eu aucune fuite (hors de la culotte) même quand mon fils était allaité. Le temps de séchage est plus long mais reste très correct.
    Enfin, mes préférés las « vrais » langes 80/80. Les miens sont des disana en coton bio non blanchis au chlore. Ils sont lavés tous les 2 jours depuis 1 an et sont comme neuf. Le pliage est facile, certes un peu fastidieux les premières fois, mais on prend rapidement la main. Au départ je n’utilisais même pas de snappi, maintenant que ma fille à 7 mois et qu’elle bouge plus j’en utilise un. C’est probablement une des couches les moins volumineuse, la plus rapide à sécher et celle faisant le moins imposant sur les petites fesses de nos amours. De plus, le prix est vraiment dérisoire. J’utilise des culottes en laine, principalement pour la nuit et des culottes en PUL pour la journée mais je vais bientôt commander un longie manymonths qui combinera culotte de protection imperméable mais également pantalon.
    Pour ce qui est de l’entretien, j’apprécie vraiment que ces couches passe sans problème à 60 ° ( ce qui n’est souvent pas le cas des TE1) sans risquer de les bousiller et même à 90° (en cas de gastroentérite par exemple). Le seul inconvénient et que pour les personnes non initiées (nounou ou autres que gardent l’enfant exceptionnellement en notre absence) , c’est parfois compliqué…

    Répondre
    1. Julie

      Bonjour et merci pour toutes ces infos !
      Petite question pratique : comment habille-t-on Bébé avec un longies ? Car j’image que ça ne convient pas avec des body. Pareil pour les surcouche en laine.
      Bébé arrive dans un mois et on est convaincu par les langes mais après on ne sait pas trop quelle culotte de protection associée, surtout pour les nouveaux-nés !
      Merci

      Répondre
      1. O'nappy Auteur de l’article

        Bonjour,

        Avec un longies ou une culotte de protection en laine (à mon avis la culotte de protection idéale pour un nouveau-né), il n’est pas forcément nécessaire d’habiller plus bébé, j’entends par cela que la culotte en laine peut faire office de pantalon. Vous pouvez cependant choisir de rajouter une couche supplémentaire en optant pour un legging assez large (souvent une taille au dessus) ou une robe, … Le babygown est aussi une très bonne solution, à choisir sans hésiter pour son côté pratique et confortable (surtout les premiers mois) : onappy.com/159-baby-gown il remplacera le body à merveille ! Body qui sera effectivement difficile à porter avec une culotte en laine : fermé à l’intérieur de culotte en laine, il sera en contact direct avec le lange donc mouillé, fermé à l’extérieur ce ne sera pas très esthétique (sauf éventuellement avec les bodies Manymonths). Le port d’un t-shirt (et non d’un body) sera à privilégier de manière générale. Si la culotte en laine choisie est courte au niveau des cuisses, pourquoi ne pas utiliser des jambières (http://onappy.com/basleggings-bio/52-jambieres-huggalugs.html) ? Je vous souhaite une bonne journée.

        Répondre
    2. Neveu

      Bonjour, j’ai pris les langes en 80 Disana et les culottes en laine. Cela fuit … Comment faites vous pour que cela ne fuit pas? J’ai fais deux bain à la lanoline… Merci de votre aide !!

      Répondre
      1. O'nappy Auteur de l’article

        Bonjour, Votre culotte en laine sera 100% efficace après quelques lavages et plusieurs bains à la lanoline (30 minutes). Pour entretenir la culotte en laine, lavez-la si possible à la main avec un shampoing spécial laine, vous pouvez aussi la laver en machine « programme lainage » à 30°. Au début, afin de renforcer son imperméabilité, vous pouvez la lanoliser toutes les deux semaines pendant deux mois. Puis une fois par mois, utiliser de la lanoline afin qu’elle garde son imperméabilité. Pour la sécher, enveloppez-la dans une serviette en éponge afin de retirer un maximum d’eau, puis séchez à plat. Veillez à ce qu’elle ne devienne pas encrassée (trop grasse) ; si tel est la cas, lavez-la à la main afin de retirer l’excès de lanoline. Parallèlement, le lange doit être bien positionné (maintien suffisamment ferme sans être serré pour bébé : vous devez pouvoir passer un doigt au niveau des cuisses/ventre/dos sans forcer). Normalement, en procédant ainsi, vous n’aurez plus de fuites.

        Répondre
  2. Coco

    Bonjour,
    Je voudrais avoir une info sur la taille des langes à plier. Je pensais les faire maison, mais je ne trouve pas de tissu bio au mètre en laize 160cm pour faire des carrés de 80×80. Je trouve du tissu en 150 donc je peux espérer faire des carrés d’environ 74×74 je pense. Cette taille serait-elle suffisante pour les utiliser quand bébé grandit? Sinon, je vais me résoudre à les acheter dans le commerce déjà découpés en cousus (en même temps, ça fera un peu moins de boulot pour l’arrivée du petit 🙂 )
    Merci pour l’article! Ça me conforte dans les choix que nous faisons avec mon compagnon.

    Répondre
  3. Ping : Histoire d’un (l)ange… | Mooline

  4. BESKRI

    Bonjour, je suis contente de tomber sur votre blog. Merci ça m’aide beaucoup! Je vais opter pour les langes traditionnels en 80*80. Pourriez-vous svp me dire quelles culottes utiliser avec? Je suis nouvelle maman et je ne m’y connais pas du tout.

    Répondre
  5. claire

    Bonjour,

    Super toutes ces infos^^
    Pensez-vous qu’il serait utile d’utiliser des langes 80 x 80 avec un insert coton lavable épais afin d’évier toute fuite à la place de la culotte de protection ? Bébé arrive fin Avril et nous vivons dans le Sud Ouest, j’ai peu qu’il ait trop chaud avec une culotte en laine ?

    Répondre
    1. O'nappy Auteur de l’article

      Bonjour,

      Les langes ne peuvent pas être utilisés seuls, même avec un insert aussi gros soit-il. Vous constaterez rapidement que le lange (ou la couche lavable) sera intégralement mouillé et c’est normal. Il vous faut une culotte imperméable soit en laine soit en PUL afin d’éviter toute fuite. Ma fille est née en Juin et a passé ses 2 premières années à Arcachon, pas de souci particulier avec la chaleur. Les culottes de protection en laine ou Pul restent toujours plus respirantes qu’une couche jetable qui pour sa part augmente en moyenne la température de 2 degrés.

      Je vous souhaite une bonne journée.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *